“Ils sont quatre, ils sont beaux, ils ont les regards de braise et le talent brûlant au bout des doigts, la voix de Leonor est sublime et on les imagine très facilement traverser les grandes plaines de la pampa argentine, légers comme le vent. Voilà le Cuarteto Tafì !

Cuarto Tafi sort un album, Tierradentro. Voilà une sacrée nouvelle pour tous ceux qui sont tombés amoureux de ce quatuor attachant au détour de quelques notes écoutées sur le pouce dans les rues de Toulouse, dans la cour de la Cinémathèque ou aux confins de l’Ariège.

Ils se souviennent de ce voyage dans ces plaines du nord-ouest argentin, entre Salta et Jujuy et de ces paysages au relief fou, dignes de road-movies avec sourires incroyables, de ces saltenas gouteuses et des troupeaux à perte d’horizon.
Ils se souviennent d’une générosité évidement car héritée et intrinsèque. D’une envie de partage et d’une nostalgie joyeuse pour les terres argentines et pour la Pachamama, cette Terre Mère vénérée et si respectée dans les pays andins.

C’est une fusion atypique que ce quatuor : une voix argentine ( et quelle voix ! ), un bouzouki grec, une guitare espagnole et des percussions latines ! Il y a là trois talentueux musiciens autour de Léonor V. Harispe, jeune argentine émigrée, Ludovic Deny, Mathieu Guenez, Frédéric Theiler.
Cuarteto Tafi n’est pas un groupe argentin de fait, mais un groupe à la culture argentine mariée à sa cousine toulousaine.
Les chacareras, les zambas, le tango et autres milongas porteñas n’ont plus de secret pour eux. Et bientôt pour vous ? ”

Menu