20130725-133052.jpg

Serge Soula,conseiller général,président de l’Association Départementale pour le Développement des Arts (ADDA 31),a particulièrement apprécié la prestation du Cuarteto Tafi.

Pour offrir au public des spectacles d’une exceptionnelle qualité dans tout le département,le Conseil Général a l’art de dénicher des artistes locaux d’un talent et d’un professionnalisme hors pair.C’était le cas pour cette soirée magique où le Cuarteto Tafi,en interprétant des airs du folklore argentin,a enthousiasmé cinq cents spectateurs.
Fred Theiler (percussions),Ludo Deny (bouzouki) et Matthieu Guenez (guitare) sont techniquement parfaits:leur maîtrise instrumentale frise la virtuosité.Léonor Harispe (chanteuse) est un peu le coeur du groupe.Elle en est aussi l’initiatrice.Née en Argentine,c’est à l’adolescence qu’elle est venue en France.Comédienne et chanteuse professionnelle,elle se consacrait exclusivement à la scène jusqu’à il y a trois ans.Un retour en Argentine a mis en évidence sa fusion avec cette terre,son peuple,sa culture,sa musique.Ainsi est né le Cuarteto (ils sont quatre!) Tafi (ville berceau du folklore argentin).Ces passionnés ont pour fil rouge le mot «fusion»:fusion entre eux,complices amoureux de cette musique.Fusion aussi entre cette guitare espagnole,ce bouzouki grec,ces percussions aux accents afro-latins:instruments dont on pourrait penser le rapprochement improbable pour soutenir ces mélodies.Or,le résultat est stupéfiant d’équilibre!Léonor,de sa voix chaude,vibrante,qui prend aux tripes,distille les mots avec gourmandise,avec des intonations tantôt tendres,tantôt sensuelles,parfois éclatantes.
Une grande soirée qui a mis les coeurs et les âmes en fête et donné envie de danser!Une musique de vacances qui a conquis un public emballé.
Pour mieux les connaître et les entendre:www.cuaertotafi.com.
La Dépêche du Midi

Menu