Le Cuarteto Tafi

Après avoir parcouru les chemins de la musique à travers l’écriture de 3 albums, dont le dernier Semillas est entièrement fait de compositions, le Cuarteto Tafi s’attèle aujourd’hui à la création de son 4ème album, mélange inventif de tradition et de sons nouveaux.

L’aventure musicale des 4 musiciens a commencé avec un hommage. original, innovant et créatif autour de la musique traditionnelle du sud ouest argentin.

Les chacareras, les zambas, tangos et milongas ont rencontré les cordes doublées du bouzouki grec, les accents flamencos et jazz de la guitare et du oud se sont mélangé à la musique folklorique, et les peaux afros latines de la percussion ont caressé les rythmes et les tempos de la musique populaire argentine.

Comme une évidence, de cette rencontre, de cette fusion en sont sortis des compositions, des créations, des nouveaux sons. Telle l’union de plusieurs identités musicales, ces rencontres ont fait naître une tiers identité, méconnue des 4 musiciens. La création d’un style propre à eux.

Aujourd’hui on entend, on devine, on joue avec les sonorités puisque autant l’Argentine et l’Amérique du Sud sont là, autant les arrangements et les rythmes choisis sont comme une caresse vers l’inconnu, comme une fenêtre vers le nouveau que l’on ouvrirait le ma;n dès notre réveil.
La voix argentine chante et écrit, proteste et raconte, emporte et renverse ; des féminicides en passant par les exils forcés et la rencontre magnétique des corps. La liberté et l’espoir teintent ses textes et son verbe. On entend au fil du chemin, des mélodies, des thèmes traités et des carcans musicaux, cette quintessence argentine, cette terre nostalgique, violente et sud américaine, ces arômes d’antan venant du sud.

Les percussions afro-latines s’ouvrent à une nouvelle palette de sons : ambiances, sonorités et nuances électroniques ; le bouzouki grec, la guitare flamenca et le oud alternent entre tradition et contemporanéité : on découvre des mélodies aux accents traditionnels/pops/modernes sur des rythmiques utilisant les figures métriques empruntées au styles majeurs de la musique latine. Une rencontre entre la salsa, le flamenco, le rebetiko, les milongas et les chacareras, sur fond de musiques modernes (participation d’un beatmaker) avec comme fil rouge des histoires chantées en espagnol et en français portés par la chanteuse à la double identité (franco-argentine).

Amanecer se veut à la croisée d’un voyage temporel où nous semons les graines naissantes de huit années de réflexions. Au bout de ce chemin, se crée alors une nouvelle terre, chargée d’espoir et de justice où chacun et chacune d’entre nous trouve sa place, celle qu’il veut, celle qui lui ressemble de près ou de loin, une place dans la nouvelle aube de notre ressemble de près ou de loin, une place dans la nouvelle aube de notre terre.
Plus que jamais actuel et ambiti;eux, le spectacle Amanecer éclaire les vies brutalisées d’aujourd’hui et sème des graines ardentes et libres, justes et nouvelles.

Menu